Une journée au musée : nos chercheurs au travail

FÉVRIER 2014 – Professeur et chercheur à l’université de Princeton, Michael Barry, fin connaisseur des œuvres de la Renaissance vénitienne, est venu examiner de près les chefs-d’œuvre conservés à la National Gallery de Londres, où l’accompagnait Diane de Selliers.

NG1

 

Face à la magnificence de Véronèse, l’admiration mais aussi l’attention au moindre détail d’une œuvre monumentale :

NG2

 

L’image pousse sans cesse à la réflexion, et à la source des recherches soutenues par l’Institut Diane de Selliers, se trouve toujours une esthétique méditative, une conscience aiguë de la puissance narrative et poétique des œuvres.

NG3

Les maîtres vénitiens ne se sont pas contentés de peindre pour leurs commanditaires ; chaque toile semble composée pour affûter la sensibilité du spectateur à la couleur et à la lumière, à l’harmonie et au sens des formes, ainsi qu’à la force dramatique de l’ensemble. L’Institut Diane de Selliers, aidé par le travail minutieux de ses chercheurs, espère rendre accessibles ces précieuses ressources à un public curieux de découvrir à son tour les œuvres incontournables de ces peintres.