La miniature persane au XVIe siècle


illustrant la légende de Layli et Majnûn

L’histoire de Layli et Majnûn est l’une des histoires d’amour les plus célèbres et les plus célébrées de la culture islamique. La version qu’en a donnée le poète persan Jâmi n’a encore jamais été traduite en langue française. C’est pourquoi l’Institut Diane de Selliers soutient la chercheuse Leili Anvar, spécialiste de littérature classique persane et maître de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) qui travaille actuellement à la traduction de ce texte en prose.

Deux chercheurs en histoire de l’art, seront mandatés par l’Institut Diane de Selliers pour les recherches iconographiques portant sur les miniatures persanes illustrant cette légendaire histoire d’amour.

 

AKG1898170_Majnun sur la tombe de Laïla.